Alerte émeute. [Solo]

 :: En Route ! :: Blues :: West Blue :: Ile de Toroa Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 23 Oct - 1:28

Alerte émeute.
Solo.



Vassili se trouvait dans ses quartiers entrain de lire un livre et boire un café profitant d'un moment de tranquillité, se trouvant sur l'île de Toroa où il avait été envoyé pendant quelques jours afin de donner un coup de main car l'ambiance était très électrique ces derniers temps avec le nombre de brigands qui grandissait. C'est à ce moment là que l'on vint frappé à sa porte. Il prit le temps de finir sa tasse avant de se lever et se diriger vers la porte en se mettant dos à elle en demandant à la personne de l'autre côté ce qu'elle voulait. C'était un coursier qui lui faisait part d'une mission de dernière minute au sujet d'une émeute ayant lieu en ce moment même à l'autre bout de la ville, déclenché par un équipage de pirates et une bande de brigands, étant maintenant entrain de s'affronter en mettant en péril la vie des civils présent sur les lieux tout en ayant provoquer une agitation de la foule qui les a mener à tout saccager. Habitué à « converser » avec Vassili, le jeune soldat qui venait le prévenir de ses missions régulièrement ne s'éternisa pas et s'en alla après avoir fait son travail.

Après avoir lâcher un long soupir il prit tout de même soin de mettre un marque page à son livre sur lequel était écrit « Un siècle de vengeance ». Puis, il ouvrit le placard en dessous de son lit et en sortit son épée et ses pistolets, qu'il mit à sa ceinture pour ensuite sortir de ses quartier en direction de la sortie du bâtiment afin de se rendre à l'entrée de la base où il recevrait les indications nécessaire au bon déroulement de la mission.
Arriver à l'entrée, il remarqua que deux soldats le fixaient un peu trop à son goût et se mit à se diriger vers eux quand un officier lui barra la route à l'aide de son bras.

- Du calme. Vous ne serez pas seul sur cette mission, je vous présente vos deux équipiers, ils vous accompagneront pour cette tâche. Ah et tant que j'y suis, un groupe armé vous attend déjà sur les lieux.

- Il me semble que mon dossier stipule bien que je ne fais équipe avec personne. *Dit-il sèchement avant de tourner les talents et se mettre en route.*

Après un long moment de marche, le groupe devancé par Vassili, arriva aux abords de la zone concernée, qui présentait vraisemblablement des stigmates évidents d'un chaos violent se déroulant en cet endroit. Des flammes à de multiples endroit, des bruits sourds produits par des explosions de boulets de canons, des tirs de fusils et des cris d'innocents résonnant jusqu'à eux.
Un officier s'occupa de donner les ordres à suivre pour s'organiser et opérer dans l’efficacité la plus optimisé, mais sûrement pas pour notre protagoniste, qui avait un traitement spécial vis à vis de son tempérament explosif, qui lui permit de s’esquiver pendant les instructions et pénétrer directement dans la zone d'émeute.

Arriver en plein dedans, il tomba nez à nez avec un groupe de pirate entrain de tirer à tout vas sur des civils pour les abattre tout en éclatant de rire. Cette scène le mit hors de lui et il perdit rapidement son calme. Ni une ni deux, il sortit ses pistolets de leur étuis et tira une balle dans le ventre de deux des leurs avant qu'ils ne tombent au sol, inerte. Cette scène instaura soudainement un calme plat et ils se mirent à le fixer, à la fois surpris et en colère pour avoir abattu leurs amis.

- C'est votre tour maintenant.. *Lança-t-il froidement en les fixant de son regard vide.*



Commandant
avatar
Dorikis : 1020
Fruit du démon : ~
Prime : 0฿
Berrys : 119010
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Oct - 2:04

Alerte émeute.
Solo.



Alors qu'il fut envahi par une haine sans nom, il se mit à abattre tous les individus hostiles croisant son chemin, laissant sur son passage des corps inertes ou inconscients. Au bout d'un moment il se figea lorsqu'il se rendit compte qu'il n'avait plus d'ennemis autour de lui sur lesquels il pouvait se défouler, alors naturellement sa rage disparu aussi vite qu'elle était apparu et il se mit à marcher à la recherche d'un autres groupe à corriger.
C'est alors qu'au détour d'une ruelle il tomba nez à nez avec les deux marines qui l'accompagnait pour cette mission. Il les observa un bref instant sans leur adresser un seul mot puis il se remit à marcher en passant à côté d'eux sans les regarder.

Puis il se mit à réfléchir et se dit que c'était bien trop ennuyeux et facile, il ne pouvait pas y avoir que du menu fretin, des adversaires puissants devait bien traîner dans le coin. Soudain, il eu une idée, une émeute c'est comme un séisme, il y a un épicentre, le début de la propagation, quelqu'un à l'origine de tout ça, peut être le ou les responsables de ce foutoirs avait un niveau plus élevé que ceux rencontré jusqu'à maintenant. Ainsi il entreprit d'interroger un homme au hasard pour en savoir plus sur cette situation.
Alors lorsqu'il trouva un nouveau groupe de fouteur de merde entrain de s'amuser à casser des vitrines de magasins pas loin de là où se trouvait les deux autres marines, il leur tira une balle dans la tête à chacun, sauf un sur lequel il tira dans une rotule pour l'immobiliser. Il s'approcha de lui et se mit à lui demander s'il connaissait les responsables à l'origine de l'émeute. Malheureusement il n'eut qu'une réponse négative, il lui répondit qu'un bâtard du gouvernement comme lui pouvait aller se faire foutre. C'est donc tout naturellement qu'il rétorqua calmement en envoyant la paume de sa main gauche aller s'écraser sur l'arrête de son nez pour en faire pisser du sang et l'envoyer dans les vapes avant de lui mettre une série de claques pour qu'il reprenne conscience. Lorsqu'il alla lui reposer sa question, un intrus dérangea son interrogatoire improvisé en courant vers lui épée à la main pour le transpercer en lui hurlant de ne pas toucher à son ami. Ce sauveur pathétique récolta un coup de paume dans l'abdomen  l'envoyant valser dans les débris de verre des vitrines brisées.
De nouveau en paix il reposa sa question à son « prisonnier » mais reçu de nouveau des insultes, alors agacé il posa délicatement le canon de l'un de ses pistolets sur une de ses clavicules avant de tirer et la réduire en charpie sous les hurlements de douleurs de son propriétaire.

Plutôt frustré de ne pas pouvoir tiré quoi que ce soit de cette vermine il décida de se débarrasser de lui pour chercher quelqu'un d'autres à interroger. Alors il posa de nouveau le canon du pistolet sur lui, mais cette fois sur son front, mais lorsqu'il voulu tirer, un pied frappa l'arme, ce qui la décala sur le côté, envoyant la balle dans un mur en épargnant le pauvre homme.
C'est alors qu'en tournant légèrement la tête sur sa droite il put voir un jeune garçon qui le fixait d'un regard noir avant de lui lancer ces mots sèchement.

-T'en a pas marre de le torturer raclure ?

Cependant il n'eut pas le temps de répondre car un autre individu apparut de nul part quelques mètres plus loin recouvert de sang, qui semblait ne pas être le sien puisqu'il n'avait aucune blessure, tout en traînant un soldat au sol en le tenant par le crâne d'une seule main et arborant un regard haineux et s'adressant également à lui.

-Ne t'énerve pas Shaka, il suffit de lui rendre la monnaie de sa pièce et tout ira pour le mieux.

L'atmosphère était devenue soudainement très lourde, il semblait que les personnes qu'il cherchait étaient venu à lui d'elles même et qu'il allait pouvoir se battre sérieusement. Un affrontement difficile se profilait.


Commandant
avatar
Dorikis : 1020
Fruit du démon : ~
Prime : 0฿
Berrys : 119010
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Oct - 19:17

Alerte émeute.
Solo.



Notre protagoniste resta tout d'abord muet en les observant de haut en bas, se disant qu'ils dégageaient tout deux une aura particulière. Puis il remit son pistolet dans son étui avant de fléchir légèrement les jambes en les écartant quelque peu l'une de l'autre, positionnant ses bras face à lui de façon à mettre en place sa garde, ses doigts se crispant de façon à représenter des griffes de façon abstraite, prêt à se battre.
Ce fut d'abord le plus jeune, celui qui avait sauver son otage d'une balle dans la tête, qui apparemment très impatient d'en découdre, se jeta sur lui le premier en lui envoyant un direct au visage. Vassili agrippa ce poing de ses "griffes" droites en basculant sur la droite pour tordre son poignet tout en le déséquilibrant avant de lui envoyer un coup de paume de sa main gauche directement dans le thorax, ce qui le repoussa pour revenir près de son coéquipier, alors que le marine reprit sa garde.
Posant une main sur l'endroit impacter tout en fixant son poignet, le jeune garçon arbora un regard empli de frustration, n'ayant apparemment pas apprécier de s'être fait contrer de la sorte. A ses cotés, l'autre individu resta silencieux un bref instant avant de porter ses bras dans son dos pour sortir un nunchaku à chaque main, ceux-ci ayant les barres dentelés.
Après un regard à son acolyte, le plus jeune dégaina un sabre avant qu'ils ne se positionnent côte à côte pour enfin bondir sur leur cible, l'un brandissant sa lame et l'autre faisant tournoyer ses nunchaku.

Le commandant abaissa en premier lieu son centre de graviter pour esquiver les nunchaku, dégainant ensuite son sabre pour parer celui de l'ennemi, il bondit en arrière, attrapant rapidement l'un de ses pistolets en tirant sur le plus âgé, qui frappa la balle de façon déconcertante en l'envoyant s'enfoncer dans un mur pas loin à l'aide de l'un de ses deux instruments. Soudainement, celui qui se nommait shaka arriva sur son flanc gauche en ayant profiter du fait qu'il se soit concentrer sur son équipier pour lui tirer dessus, venant abattre son sabre pour le trancher, Vassili esquivant de peu, la lame venant tout de même le couper au bras gauche.
"- Darak à toi !", Au même moment, profitant de l'ouverture, l'autre vint lui porter un coup au visage de ses nunchaku, tout cela envoyant Vassili à terre à 2 ou 3 mètres. Les deux assaillants se repositionnant côte à côte.

-Hum.. je dois avouer que j'ai eu tord de ne pas me battre sérieusement dès le début.. *Lança le marine en se relevant tout en essuyant le sang qui coulait de son arcade sourcilière droite, laissant pour l'instant de côté la plaie de son bras.*

-J'ai horreur qu'on nous sous-estime, on va l'achever Darak, tu va prendre chère chien du gouvernement ! *Rétorqua le plus jeune qui semblait avoir du mal à se contenir.*

-Prend sur toi Shaka, le combat n'est pas terminé, il nous cache sûrement des choses, sois prudent. *Dit-il en joignant lune des extrémité de chaque nunchaku entre-elles, quand les chaînes se replièrent pour ne former qu'une matraque qui s'allongea ensuite, avant qu'une l'arme ne sorte de chaque bout.* Donne tout ce que tu as, soldat.



Commandant
avatar
Dorikis : 1020
Fruit du démon : ~
Prime : 0฿
Berrys : 119010
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Nov - 5:30

Alerte émeute.
Solo.



Désormais avertit du potentiel de ses adversaires, Vassili se remet en garde et fait preuve de plus de sérieux, remarquable par son souffle léger et ralentit ainsi que son regard centré sur ses opposants. Shaka chargea le premier, abattant un coup de sabre, le marine esquiva en pivotant sur le coté droit, coté sur lequel arriva en même temps Darak qui envoya un coup de bâton horizontal qui esquiva également en sautant, ses pieds rasant de près l'une des deux lames se trouvant aux extrémités du bâton. Le jeune garçon qui ne perdit pas de temps et qui semblait plus réfléchi et calme que toute à l'heure, profita du fait que le soldat soit en l'aire pour lui envoyer un coup de pied dans le ventre qui le jeta au sol sur lequel il glissa un peu avant de rouler sur sa gauche pour éviter le coup de lame venant du dessus de la part du plus âgé.
Se redressant rapidement en tournoyant sur lui même à l'aide de ses mains tel une toupie, il tira aussitôt une balle dans le bâton de Darak pour le briser puis se saisit de son katana en l'envoyant droit sur Shaka, celui-ci fit un bond en arrière pour éviter la lame, mais en vérité ce n'était pas lui la cible, et la lame passa entre ses jambes pour se planter derrière lui, intriguer par cela il jeta un bref coup d’œil lorsqu'il entendit le son de la lame se plantant dans le sol, mais ce fut juste asse pour quand il veuille se retourner, Vassili s'était faufiler par son angle mort pour passer dans son dos, récupérer sa lame et assommer Shaka en le frappant à la nuque du côté non tranchant.

Une fois le jeune garçon évanoui, il rengaina son épée et fixa celui qui restait. Darak resta silencieux un bon moment, les deux d'abord poser sur son arme détruite, puis sur son acolyte ayant perdu connaissance. Il semblerait que la vue de ces deux choses lui ait donner envie d'en finir au plus vite avec le marine. Alors que Vassili le fixait, il remarqua quelque chose d'anormale, le corps de son ennemi se mettait à changer, on pouvait entendre ses os se disloquer, voir sa taille grandir petit à petit, ses orteils déchirant ses bottes alors qu'une multitude de poils noir commençaient à recouvrir son corps, gagnant en masse musculaire et en largeur. Lorsque la scène fut finit, il avait en face de lui, un homme à la fois humain et à la fois gorille.

-Hum..un zoan..


Darak avait mangé le zoan du gorille qui lui permettait de se transformer en gorille ou en hybride de celui-ci, lui octroyant une force, une endurance et une résistance hors du commun.
Se mettant à frapper frénétiquement le sol de ses poings énormes pour faire comprendre au marine qu'il allait mettre un terme à ce combat, il se mit à le charger en faisant trembler le sol lors de sa course sauvage. Déjà que cette affrontement n'était pas facile, Vassili se disait qu'à cet instant précis, les possibilités de victoire s’amenuisait de plus en plus.



Commandant
avatar
Dorikis : 1020
Fruit du démon : ~
Prime : 0฿
Berrys : 119010
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Nov - 1:45

Alerte émeute.
Solo.



Ne se faisant pas prier, il se mit en position et fonça lui aussi sur son ennemi. En premier lieu sa stratégie était l'esquive, la bête se déchaînait en frappant de grand coups mais ratait à chaque fois sa cible, ses coups finissant toujours dans le vide ou bien dans le sol en le brisant et le faisant trembler, en dépit de la force il avait perdu en vitesse et c'était le handicape que devait exploité le marine.
De son côté, à chaque fois qu'il voyait arriver un coup, il pivotait, sautait ou bien se contorsionnait, l'inconvénient était que même si sa rapidité avait baisser, il était comme une forteresse imprenable, se mettre hors de danger n'était pas le plus dur, mais réussir à trouver une ouverture pour frapper relevait d'une autre paire de manche.

Agacé par ce cercle vicieux, il tenta une offensive lorsque l'animal donna de nouveau un coup dans le vide, il arma sa paume droite et la fit fendre l'aire sèchement avec pour but de frapper son crâne, mais ce fut sans compté sur les bras massifs de la créature qui revinrent d'un seul coup et balayèrent notre homme subitement, lui coupant le souffle sur le coup et l'envoyant valser sur plus de 20 mètres jusqu'à s'écraser violemment contre un mur en brisant une partie de celui-ci à l'impact, ce qui stoppa net sa lancer.
Un silence pesant s'installa, alors que Darak toujours sous sa forme hybride s'approcha calmement en écrasant des blocs de pierre sous ses épaisses pattes sur son passage, s'arrêtant devant le mur où Vassili c'était encastrer, essayant péniblement de distinguer le marine à travers cette épais nuage de poussière provoquer par la collision.

-Eh bien alors toutou de la marine, c'est tout ce que tu as à m'offrir ? Ma vrai force te met des battons dans les roues ? Si mon petit frère et moi avons provoquer toute cette anarchie c'était dans l'espoir de faire débarquer des soldats avec qui ont pourrait mener des combats épique ! J'y ai cru avec toi le cour d'un instant, mais je me suis trompé. Vois-tu c'est pour cela que nous vivons, nous sommes des guerriers, nous avons grandit et été élever comme cela depuis notre naissance, le reste importe peu, les émotions, la vie, les larmes, le sang, tout ceci n'est qu'un voile qui..

-Tais toi..

-Pardon ? Qu'as-tu dis ? *S'exclama-t-il outré*

-Tu parle beaucoup trop..Ce n'est pas encore fini.. *Dit-il doucement en sortant des décombres très amocher, les égratignures recouvrant son corps, tout le sang, alors que le haut et la moitié du bas de sa tenue étaient en lambeaux, s'il était encore debout c'était grâce à la résistance et l'endurance qu'avait obtenue son corps après des années d'esclavages puis d'entraînement acharné aux art-martiaux.*

A ces mots, son interlocuteur ne put garder son calme bien longtemps, pour lui c'était un affront sans nom, pour qui se prenait ce chien qui n'était autre qu'un esclave du gouvernement à ces yeux, un déchet qui a vouer sa vie à courber l'échine devant un régime totalitaire en ayant abandonner toute fierté et honneur, mais pour qui se prenait-il, il devait payer un tel comportement.

-JE VAIS TE FAIRE AVALER TON ARROGANCE !!! *Hurla-t-il alors qu'il perdit le contrôle de lui même en libérant de sa bouche un hurlement terriblement grave et animal, son corps perdant toute apparence humaine pour céder toute place au gorille lui même dans une fureur sans nom.


Prit dans sa frénésie, Darak chargea sans réfléchir en venant abattre ses deux énormes poings pour écraser Vassili, qui sauta une seconde avant en rebondissant sur les grands bras de son assaillant pour atteindre les toits et se mettre à courir pour distancer son ennemi. Sans plus tarder, celui-ci grimpa sur les toits et se mit à poursuivre sa cible en ravageant les toitures dans sa course, créant un vacarme et des dégâts sans nom lors de sa ruée.
C'est alors que dans sa fuite, le regard de notre protagoniste fut attiré par un grand clocher qui se trouvait à quelques rues de là. Ni une ni deux, il bondit pour atteindre un autre toit et changer de direction, naturellement suivit de près par son assaillant qui ne le lâchait pas d'une semelle et l'avait suivie. Arrivant à quelques mètres de son objectif, il s'éjecta et grâce aux prouesses que pouvait accomplir son corps, il se propulsa au sommet en s'aidant des rebords et attendit son invité pendant qu'il était perché sur la pointe du toit.
C'était le moment fatidique, c'était maintenant que tout allait se jouer, s'il devait mourir aujourd'hui ou bien rentrer à la base avec comme prisonnier, les responsables de l'émeute sur cette île.
Le voyant arriver en furie tout en escaladant sauvagement les parois en enfonçant ses gros doigts dans la pierre, Vassili se redressa et dégaina son katana avant de faire le saut de l'ange et se laisser tomber dans le vide la tête la première en brandissant sa lame diriger vers sa cible. L'ayant vue venir, le gorille écarta l'arme blanche en la tapant d'une de ses pattes mais le soldat l’entraîna avec lui dans sa chute en se cognant à lui. S'en suivit ensuite une lutte en chute libre, s'échangeant et parant dans coups alors qu'ils se rapprochaient de plus en plus du sol.
Guider par son instinct, alors que Darak le tenait fermement dans une étreinte avec ses mains, ses yeux tombèrent sur son katana qui tombait en même temps qu'eux à quelques centimètres de la pain qu'il tentait de tendre pour la saisir. Décidant de ne pas perdre la vie en ce jour, il donna un coup de pied dans le menton de son bourreau pour l’assommer une petite seconde, juste de quoi empoigner sa lame, se redresser en prenant appui sur son adversaire et brandir sa lame pour lui transpercer la gorge, quand au même moment un impact sourd et monumentale eut lieu, faisant trembler et se lever les pavés tout autour, libérant un nuage de poussière dépassant les toit et englobant une bonne partie du quartier.

Lorsque le voile de poussière retomba, Vassili se trouvait à genou sur le corps inerte de l'imposant gorille, sa lame planté dans sa gorge, la tenant des deux mains, la tête baisser, les cheveux en batailles et du sang dégoulinant de multiples endroits de son corps, alors que celui de son ennemi retrouvait sa forme humaine.
Se remettant debout en manquant de tomber à plusieurs reprises comme s'il avait bue, il se munie de son den-den mushi et appela ses supérieurs.

-Instigateur..neutraliser..
*Dit-il difficilement avec le souffle haletant avant de se laisser tomber en arrière tel un poids mort et fermer les paupières.*



Commandant
avatar
Dorikis : 1020
Fruit du démon : ~
Prime : 0฿
Berrys : 119010
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En Route ! :: Blues :: West Blue :: Ile de Toroa-