Escale sur l'île de Micqueot [PV : Night Lovell]

 :: En Route ! :: Blues :: North Blue :: Île de Micqueot Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 17 Oct - 13:21

Après quelques heures de navigation, Taï commençait à reprendre ses esprits.
Quelques temps auparavant, il faisait encore partie d'une bande de pirates ; maintenant ils avaient tous été anéantis. Seuls quelques hommes comme lui avaient réussi à fuir en abandonnant le vaisseau. Grâce à sa coque de noix personnelle, il ne s'était pas retrouvé mort au fond de l'océan. Manger un fruit du démon pouvait être un gros avantage stratégique quand il s'agissait de se battre, mais il lui était impossible de nager. Un contact prolongé ou une immersion dans de l'eau l'affaiblissait grandement. Son corps le trahissait et il n'était plus capable de rien. Il lui fallait attendre qu'un tiers ne daigne le sortir de l'eau, que la marée se retire ou que la mort le prenne.

L'objectif n'étant pas de mourir immédiatement, il continuait à avancer sur son navire. Ses compétences de navigateur lui permettaient de se frayer facilement un chemin dans la mer calme qu'était North Blue.
Une fois la pluie arrêtée et à une distance raisonnable des ennemis, il avait sorti ses cartes. Estimer sa position après une situation de panique n'était pas une chose aisée. Néanmoins, la dernière dont il était sûr n'était pas très loin d'une île : Micqueot. D'après ce qu'il pouvait observer, en suivant une direction Sud-Est, il y serait dans un peu plus de deux heures si les vents restaient stables. Rien ne semblait indiquer un gros changement de météo et parier là-dessus semblait tout ce qu'il y a de plus raisonnable.

Le voyage se passa sans encombre pour Taï. Le Soleil n'était pas au rendez-vous, mais la tendance était aux éclaircies. Après deux heures de navigation, le jeune homme à la chevelure blanche commença à apercevoir l'île au loin. Une demi-heure de trajet et il serait au port qui se trouvait sur le côté de l'île qu'il pouvait voir. Lâchant toute la voile, il commença à accélérer. La fin le travaillait et après toutes ces péripéties, il avait besoin de se restaurer. Quelques temps de repos ne lui feraient pas de mal. Il avait accumulé assez d'argent à travers les différents pillages pour se payer quelques nuits d'hôtel et des repas copieux. Il espérait simplement que le prix du port ne serait pas trop élevé.
Dans ce cas là, il pourrait toujours essayer d'accoster sauvagement sur une plage, même si cela risquait d'endommager son navire et qu'il ne serait pas à l'abri d'un vol ou d'actes malveillants visant à l'endommager.
Peu importe le prix, il paierait. Il ne pouvait pas se permettre de se retrouver bloqué sur une île et travailler à nouveau pour se payer un navire risquait de nécessiter de longs mois. Son envie de voyager prendrait le dessus bien avant et il devrait sans doute se résoudre à commettre un méfait qui le placerait définitivement dans la catégorie des hors-la-loi.


« Bonjour jeune homme ! Combien de temps voulez-vous rester dans le port ? » demanda le chef de quai de manière plutôt amicale.

« Une semaine, tout au plus ! » répondit Taï avec un sourire afin de mettre en confiance son interlocuteur.

Il put accrocher son bateau au ponton. Juste après s'être acquitté de la taxe qui était de quelques milliers de berrys, il demanda conseil auprès du chef de quai afin de trouver un endroit où rester.
Celui-ci lui proposa un petit hôtel à mi-chemin entre le centre-ville et le port. Une position centrale qui lui permettrait de vaguer à ses occupations et de faire la plupart des trajets en quelques dizaines de minutes tout au plus.

Taï prit donc la direction de cet établissement. La ville était sympathique, animée, les gens souriants. De plus, le Soleil avait fait son apparition.
L'auberge-hôtel se trouvait effectivement sur l'artère principale de la ville. Lorsqu'il entra, Taï put voir que la partie restauration n'était pas très remplie. L'heure était un peu avancée et la plupart des gens devaient déjà avoir mangé. Certains, qui terminaient encore leur assiette, permirent au jeune homme de penser qu'il pourrait encore être servi. Il s'installa donc au bar, demanda une assiette ainsi qu'un verre de la célèbre boisson de l'île : « Itelzbulger Stein », un grand cru dont la renommée n'était plus à faire dans tout North Blue.

Lorsque la serveuse arriva avec son plateau rempli, il lui demanda si des chambres étaient disponibles pour quelques nuits. Elle lui répondit que oui, il y en avait une dernière. Lorsqu'elle annonça le prix, Taï apprécia. Ce n'était pas bon marché, mais pas trop cher. Ce fut donc en réservant pour trois nuits qu'il commença à déguster son assiette : du riz, une sauce couleur crème ainsi que du poisson sûrement pêché par ici.

Pirate
avatar
Dorikis : 1560
Fruit du démon : Shikine Shikine No mi
Prime : 0฿
Berrys : 61980
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Oct - 20:57
Parfois, il était à se demander si le temps s'écoulait toujours à la même vitesse. L'ennui semblait tellement le ralentir que certaines minutes paraissaient durer des heures. Que pouvait-on donc opposer à l'ennui si ce n'était la patience ? L'une des plus belles vertus, elle permet à ceux qui s'en arment d'appréhender l'écoulement du temps. Ceux-ci jouissent du plaisir constant de l'instant présent et ne connaissent pas plus l'ennui que l'empressement. Ce n'était cependant pas du tout le cas de ce agent du Cipher Pol qui voyagea d'îles en îles à bord du fameux train des mers. Le voyage avait duré pour lui une éternité. Prénommé Night, il avait été missionné pour enquêter sur les agissements d'un groupuscule dont il y aurait, selon certaines sources du Gouvernement mondial, des membres présents et actifs. Le but de la manœuvre n'était point là de les approcher et de les appréhender. Pour combattre un ennemi dont on ne sait rien et qui reste dans l'ombre, il valait mieux ne pas montrer le moindre signe de méfiance et faire semblant de ne rien voir tout en gardant un œil ouvert. L'objectif ici était donc de simplement identifier, surveiller, voire espionner ces membres.

La tâche paraissait simple sur le papier, mais elle était vachement plus complexe à mettre en pratique. Cela dit, Night n'était pas découragé. Il n'avait aucun problème avec le fait de s'installer plusieurs mois sur une île et d'y vivre une fausse vie en guise de couverture. Afin de lui facilité le travail, ses supérieurs lui avaient négocié un emploi dans une auberge. Pas trop mal famée, mais pas trop chère, c'était typiquement le genre d'endroits où les pirates les moins véreux ou bien des membres d'une organisation secrète pourraient vouloir se planquer pour ne pas attirer l'attention. Le lendemain de ce voyage en train -qui parut très long pour certains, Night prit donc ses fonctions de serveur. Journée assez chargée, elle ne l'a pas découragée pour autant. La cadence à tenir est soft en comparaison avec son ancien quotidien. Le service était presque terminée, et quelques clients étaient encore attablés, tandis qu'une bonne partie d'entre eux était partie. Un nouvel arrivant fit son entrée et commanda, avant d'entamer son repas avec un appétit apparent. Pendant ce temps, Night nettoyait les tables environnantes, scrutant Taï de temps à autres. Lorsqu'il eut fini, il revint derrière son comptoir, se retrouvant cette fois-ci face au navigateur. Comme toujours, il était vêtu d'une écharpe et d'un bonnet qui masquait la majeure partie de son visage, ce qui lui donnait des airs mystérieux en plus d'être assez insolite pour un serveur. Mais le plus intriguant chez lui était son regard perçant et impénétrable à vous glacer le sang dans le dos qu'il plongea dans les yeux de Taï, en train de manger.

En l'observant, Night eut une intuition. Il pouvait bien s'agir de n'importe qui ! Mais il sentit que même s'il n'était qu'une personne banale, il était à la fois particulier. C'était exactement le profil de personnes qu'il suspectait d'être ici pour des raisons obscures. Il en rencontrait dès son premier jour ! Quelle aubaine ! Soudain, on entendit la voix de la fille du patron, celle qui avait servi Taï, provenant de la cuisine.

- Night ! Tu peux m'donner un coup de main ? J'arrive pas à casser cette pince ce Crabe-Sauterelle géant !

En silence, Night termina ce qu'il faisait depuis l'autre côté du comptoir tout en fixant le jeune homme en plein repas. Puis, la demoiselle revint en salle pour tapoter sur l'épaule du serveur. Celui-ci tourna la tête lentement tout en gardant Taï du coin de l'oeil avant de finalement se retourner pour regarder sa collègue. Elle lui tendit son couteau de cuisine qu'il chopa en passant en direction de la cuisine. La jeune femme fit alors face à Taï en lui adressant un joli sourire, alors qu'un bruit sourd, celui d'une pince de Crabe-Sauterelle géant se faisant exploser, retentit.

- Tout se passe bien monsieur ? Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas !
Recrue Cipher Pol 9
avatar
Berrys : 60010
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Oct - 23:07

Alors que Taï dégustait tranquillement les mets présents dans son assiette, il n'avait pas remarqué l'attitude pour le moins étrange d'un serveur. Le forban était bien trop occupé à se remplir la panse et n'avait pas pris la peine d'observer son environnement plus que ça. Ce riz et ce poisson étaient excellents, la cuisine n'était pas très raffinée, mais le goût très agréable. C'était de la cuisine de terroir comme beaucoup auraient aimé : du goût, une assiette bien garnie et un verre d'alcool qui permettait de bien entamer la deuxième partie de la journée.
À l'instant où Taï s'arrêta de dévorer son plat, il releva la tête, pour chercher son verre de vin et prendre une grande gorgée et tomba yeux dans les yeux avec le serveur. Des yeux froids, d'un grand bleu. Pendant ce laps de temps très court -à peine plus d'une seconde- Taï avait l'impression d'avoir été lu. Quel regard !

Le jeune homme à la chevelure blanche fut sauvé grâce à l'intervention d'une autre serveuse qui appela ce dénommé « Night » en cuisine. Ouf ! Quelle impression étrange !
Taï pouvait reprendre là où il en était. Il ne se préoccupa pas vraiment de cette petite scène. Peut-être avait-il l'allure d'un étranger et que c'était un traitement qui était réservé à toutes les nouvelles personnes... Il ne le savait pas, voulait demander, mais ne voulait pas non plus se faire mal voir dans un établissement où il allait rester quelques temps.
Quelques secondes plus tard, la serveuse faisait une nouvelle apparition, se préoccupant du quasi dernier client qui restait dans son restaurant, le seul assis au bar.  


« Tout est parfait ! C'est vraiment un délice ! Vous direz au chef que c'est très réussi !
J'ai bien choisi mon endroit pour rester je crois ! »
répondit Taï avec spontanéité et joie.

La fourchette avait encore rejoint la bouche du jeune homme. La serveuse semblait satisfaite par cette réponse et alla dans le reste de la salle pour s'occuper des autres clients.
Cet endroit respirait la bonne humeur, tout comme cette ville. Taï pourrait sûrement passer le rester de la journée à visiter et ainsi commencer à découvrir les environs. Son bateau était en lieu sûr et il avait besoin de se vider un peu l'esprit avant de planifier ses prochaines échéances. Que devait-il faire ? Choisir une île et y aller ou se laisser voguer au gré des rencontres et des conseils qu'on pourrait lui donner ? Il ne le savait pas, mais le meilleur moyen était sans doute de consulter la population locale. Elle serait sûrement au courant de tous les bons plans, mais aussi des endroits où il valait mieux éviter d'aller.
Finissant de mâcher sa dernière bouche, le néo-pirate prit une gorgée de sa délicieuse boisson, avala tranquillement avant de demander des renseignements à la serveuse qui passait par là.


« Qu'est-ce que je pourrai faire aujourd'hui ?
Vous avez des endroits à visiter, des monuments ? Je viens d'arriver ici et je suis un peu perdu. Quelles sont les places animées, les endroits qu'il faut absolument voir ? »
demanda le jeune homme avec le sourire.

Cette question ne cachait aucune intention. Il était là pour faire du tourisme, seulement pour aujourd'hui et demain peut-être.
Au premier abord, cet endroit, cette île, semblait plutôt bien famé. Il n'y avait pas de raison de s'inquiéter. Néanmoins, après quelques secondes de latence, il modifia sa question.



« Et peut-être des endroits à éviter si jamais je pars en exploration seul... Vous n'avez pas l'air d'avoir de soucis ici, pas de criminels qui viennent mettre le souk ? » continua-t-il tout en prenant une nouvelle gorgée de son verre qui était bientôt fini.

Peut-être que ce serveur aurait également des réponses à ses questions. Il espérait qu'il l'ait entendu et qu'il puisse s'immiscer à la conversation. C'était toujours intéressant de faire des nouvelles rencontres et de pouvoir échanger.

Pirate
avatar
Dorikis : 1560
Fruit du démon : Shikine Shikine No mi
Prime : 0฿
Berrys : 61980
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Nov - 19:33

Cette question ne releva pas plus que ça l'attention de la serveuse.
Apparemment cette île était assez paisible et peu de brigands y venaient. Le serveur n'avait apparemment pas entendu la question ou, en tout cas, ne l'avait pas noté. La jeune femme avait tout de même répondu à quelques unes de ses interrogations. Au nord de la ville se trouvait une hauteur, à mi-chemin entre la colline et la montagne. Cet endroit surplombait la ville et était très agréable d'après ses dires, surtout en cette saison. C'était un endroit reculé, parfait pour méditer. Taï ne s'était jamais prêté à ce genre d'expérience et n'avait jamais vraiment pris le temps de chercher l'harmonie entre le corps et l'esprit. Beaucoup de fois, peut-être même sans jamais s'arrêter, il réfléchissait sur lui-même, sur son futur, ses aspirations, mais il n'avait jamais pensé à établir une "paix intérieure". Peut-être que là il trouverait des réponses ou arriverait à un état qui lui permettrait d'être un peu moins tourmenté.

Fort de son repas calorique avalé, il se dirigea vers la sortie du bar.
Direction plein nord pour monter au sommet de cette colline.

L'ascension fut plutôt aisée, un chemin balisé par les nombreux passages humains menait au sommet. Il était quasiment impossible de se perdre. La nuit commençait à tomber.

Arrivé en haut, Taï put admirer le coucher de Soleil, repensant à cette calme journée qui s'était écoulée. Que devait-il choisir ? Il ne le savait pas et ce ne serait pas aujourd'hui que la méditation l'aiderait. L'endroit était désert, il était toujours plongé dans ses pensées. Quelle était vraiment la liberté qu'il recherchait ? Etait-ce seulement voguer sur les mers qui l'intéressait ? Quel était son but ? Quelles étaient ses envies ? Est-ce que ses prochaines rencontres l'aideraient à s'orienter ? Il l'espérait vraiment. Il ne voulait pas être de la même trempe que ceux qu'il avait déjà croisés, c'est-à-dire des tueurs de pirates. Il aspirait à quelque chose de plus sain, de plus honnête où la mort des adversaires n'était que la décision la plus critique. Pouvait-il vraiment se donner la peine d'avoir ce choix ? Pouvait-il vraiment être le décisionnaire de ce monde, dans la position où il choisirait ? Il lui faudrait alors de la puissance et de l'influence, mais pour le moment il ne possédait ni l'un ni l'autre. Il lui fallait progresser, acquérir de l'expérience, acquérir des connaissances, des amis, se créer un réseau à travers North Blue, à travers le monde.

Une chose était sûre, il avait fin d'aventure.

Fermant les yeux, il se laissa porter par son sommeil, restant là, au sommet, alors que sa chambre était louée. Ce n'était pas grave, le temps était agréable.

Pirate
avatar
Dorikis : 1560
Fruit du démon : Shikine Shikine No mi
Prime : 0฿
Berrys : 61980
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En Route ! :: Blues :: North Blue :: Île de Micqueot-